Le monde va mal. Et quoi de mieux pour lutter contre la perversion des hommes que de créer de petits sabres lance-flammes ? C’est en tout cas le constat que l’on peut faire suite à la création de cette arme de poche, en Chine, à destination des femmes. En effet, depuis plusieurs semaines, les chinoises qui ont peur de se faire agresser, dans la rue, par des pervers, peuvent se procurer une nouvelle arme « de défense » . Mis en vente sur plusieurs site de commerce en ligne en Chine, cet appareil qui ressemble étrangement à un sabre laser de poche peut coûter, selon le revendeur, entre 13 dollars et 40 dollars.

Arme non létale ?

Il est capable d’envoyer une flamme jusqu’à six mètres de distance pour une température avoisinant les 2000 degrés Fahrenheit. Le Telegraph rapporte que ces produits « peuvent laisser une cicatrice permanente mais sont actuellement considérés comme des armes juridiquement non-létales » . Si ces sabres lance-flammes ne sont donc pas considérés comme des armes à part entière, leur utilisation déplaît fortement à la Police chinoise qui estime qu’ils sont « techniquement illégaux ». Le fait est que l’appareil peut être acheté par un ensemble d’utilisateurs et n’est pas disponible uniquement à des fins défensives pour ses dames. Il est également expliqué qu’un accident pourrait vite intervenir avec un tel appareil dans son sac à main, aucune protection digne de ce nom n’étant présente sur l’arme.

C’est l’entreprise chinoise Yipin Xuan qui a développé ce sabre lance-flammes avec pour objectif principal « de donner aux femmes chinoises la possibilité de faire reculer instantanément tous les pervers et agresseurs qui viendraient à leur rencontre » . À noter que la société permet également de se procurer, sur son site en ligne, des recharges de gaz, en cas de besoin. Si l’idée est tout à fait louable, le moyen mis à disposition fait quant à lui un peu plus réfléchir.



Source link

happy wheels 2