Lorsqu’on vous parle de stage, vous pensez à des choses pas très glorieuses. Ces longs moments où vous avez cherché un patron qui serait d’accord pour vous prendre quelques mois dans son entreprise en échange d’une somme aussi peu épaisse qu’une crêpe ratée. Pourtant, si vous êtes américain ou expatrié aux États-Unis et que vous avez la chance (et le budget) pour vous offrir des écoles telles que le MIT, Stanford, Oxford ou Harvard, alors n’hésitez plus, tentez votre chance dans la célèbre Silicon Valley.

comment_g__rer_un_stagiaire___6300.jpeg_north_1200x_white

Un jeune ingénieur américain, 23 ans, qui va très bientôt rejoindre une société dans le pôle des industries de pointe situé dans la partie sud de la région de la baie de San Francisco, vient de réaliser un sondage sur les salaires que peuvent gagner les étudiants à cet endroit. Au total, c’est plus de 500 réponses, anonymes, qu’il a reçu et qui lui ont permis de réaliser une liste, non exhaustive, de ce que peuvent toucher les étudiants travaillant en Silicon Valley.

Rodney Folz explique néanmoins qu’il ne faut pas voir ces chiffres comme réalistes. Nombre d’entreprises promettraient par exemple des « primes » pour leurs stagiaires s’ils réussissent à atteindre leurs objectifs (de l’ordre de 10 000 dollars) mais elles seraient finalement rarement versées. Néanmoins, être stagiaire chez Google, Facebook, Snapchat, Pinterest, Twitch ou Amazon, c’est s’appuyer sur un salaire de stagiaire d’environ 7 500 dollars par mois.

Pour rappel, un stagiaire classique en France touche à l’heure actuelle environ 500 euros. Bonne journée !



Source link

happy wheels 2