Grâce à l'Euro 2016 de football, les revenus de l'hôtellerie lyonnaise s'envolent de...26 % !Les chiffres de juin de l’hôtellerie de la Métropole lyonnaise.

On savait que le prix des chambres avaient fortement enflé en juin dernier grâce à l’Euro de Football. On en a la confirmation avec les chiffres collectés par la CCI de Lyon : en juin, les indicateurs de l’hôtellerie lyonnaise se sont envolés, comme rarement.

 Avec l’organisation de cinq matches de la compétition sur le mois au Grand Stade de Décines et la retransmission des rencontres sur la fan-zone de Bellecour, les établissements du Grand Lyon ont accueilli un nombre inhabituel de visiteurs étrangers.

 A ce phénomène attendu s’est ajouré un regain du tourisme de loisirs, certains visiteurs ou fans en profitant pour rester quelques jours pour visiter Lyon.

 En témoigne un bond du revenu par chambre (RevPAR) en hausse sur les week-ends de 47,9 % !

 Il faut y ajouter la convention d’affaires internationale Plastics Meetings & Forum Plastipolis, qui, organisée les 28 et 29 juin, a permis aux hôteliers d’accentuer la hausse de leurs taux d’occupation.

 Au total donc, sur le mois de juin, le taux d’occupation global atteint ainsi 76,7 % (+1,5 % par rapport à 2015), tandis que les prix moyens augmentaient sur la même période de 24,1 % ; soit un revenu par chambre (RevPAR) sur l’ensemble du mois de juin à 87,7 euros : une hausse record de 26 %.

 Des hausses pour toutes les catégories hôtelières

 Toutes les catégories profitent de l’Euro 2016.

 La plus forte hausse de RevPAR concerne les hôtels 2* avec +39,3 %, suivie par les hôtels 1* (+35,3 %) grâce à des hausses respectives de fréquentation de 5,2 % et 7 %.

 Avec une fréquentation stable, les établissements 3* (+25,8 %) et 4/5* (+21,9 %) suivent la tendance.

 A l’arrivée, depuis le 1er janvier 2016, le revenu par chambre augmente de 5,3 %. Un beau score dans la conjoncture actuelle.

Publiée le 30 août 2016 par LARGERON Dominique.

Figure dans les rubriques
L’article du jour



lien

happy wheels 2